Connue également sous les appellations prime écologique, bonus écologique, CEE, éco prêt, ou encore prime éco, la prime énergie permet de financer une grande partie des travaux de rénovation énergétique. Reconnue pour son efficacité dans la lutte contre la précarité énergétique, cette aide financière est octroyée par des entreprises fournisseurs d’énergie (Total ou EDF), par des sociétés de grande distribution, ou encore par des spécialistes de l’économie d’énergie. Elle est l’équivalent des prêts aidés (crédit d’impôt, éco PTZ, Anah, TVA réduite…) accordés par le gouvernement.


Le montant


Les entités proposant la prime énergie se réservent le droit d’en fixer le montant de manière arbitraire. Dans cette démarche, elle se réfère à quatre éléments, à savoir le type de travaux à réaliser (remplacement d’une chaudière à condensation, travaux d’isolation, pompe à chaleur...), la surface du logement, la nature du logement (appartement, maison, résidence…), ainsi que la situation du ménage (revenu fiscal de référence, nombre de personnes…). En termes de montant, la prime énergie Total compte parmi les plus intéressantes. Elle est octroyée sous forme de chèque et l’entité distributrice ne sera pas regardante quant à l’utilisation de la somme en question.


Bien choisir la prime énergie


Pour bien financer les travaux de rénovation énergétique, mieux vaut bien choisir la prime énergie à contracter. Cette démarche consiste à faire référence à trois critères bien définis, à savoir le montant de la prime, le mode de versement, ainsi que le temps de traitement du dossier.


Le montant de la prime


Logiquement, le montant de la prime est un des critères à prendre en compte lors des démarches de choix. Il dépend de la nature des travaux et de l’organisme distributeur. Celui-ci va estimer au préalable la valeur (en kWh) susceptible d’être économisée, au terme des travaux de rénovation (isolation des combles, isolation des murs, remplacement du système de chauffage…). Les bénéficiaires pourront appuyer leur dossier avec des certificats d’économies d’énergie.


Le mode de versement


Le mode de versement de la prime énergie diffère aussi d’une entité à une autre. En effet, les sociétés de grande distribution optent pour un bon d’achat que les bénéficiaires devraient dépenser sur place. De leur côté, les entreprises d’économie d’énergie et les fournisseurs d’énergie donnent un chèque que l’on peut dépenser librement.


Le temps de traitement de la demande de prime


Selon l’organisme distributeur, le temps de traitement d’une demande de prime énergie peut aller de quelques semaines à trois mois, à compter de la date de réception. Ce délai inclut également le temps de validation du pôle national des économies d’énergie.

CONTACT


Message envoyé. Merci !

Deni Art Rénovation

Copyright Deni Art Rénovation 2018